Afin de maximiser les opportunités considérables qu’offre le Pacte mondial sur les réfugiés (PMR), la communauté internationale doit reconnaître l’expérience et les capacités des acteurs confessionnels et lever les obstacles qui se posent aux partenariats avec ces acteurs afin d’être en mesure de fournir une réponse plus efficace, durable et globale. Le PMR reconnaît que « les acteurs confessionnels pourraient contribuer à la planification et à la mise en oeuvre des arrangements pour assister les réfugiés et les communautés d’accueil, notamment en matière de prévention des conflits, de réconciliation et de consolidation de la paix, ainsi que dans d’autres domaines pertinents ». Le rôle critique et global que jouent les acteurs confessionnels, ainsi que leur potentiel pour une prestation de services efficace méritent une analyse plus complète et nuancée.

Cette note politique produit plusieurs recommandations fondées sur les rôles multiples que la foi et les acteurs confessionnels jouent aux différentes étapes et lieux du déplacement forcé. Cette note est en accord avec la section « Arrangements pour le partage de la charge et des responsabilités » du PMR et ses trois points de la sous-section « Domaines nécessitant de l’appui » :« Accueil et admission », «Satisfaire les besoins et soutenir les communautés » et finalement « Solutions ».

Resource preview